Présentation du projet 

Pourquoi ce projet ?


 

Au Cameroun, trop peu des mères allaitent leur bébé exclusivement les 6 premiers mois. Un fait jugé inquiétant selon de nombreux pédiatres au Cameroun, compte tenu du fait qu'alternativement les bébés risquent de recevoir des aliments non adéquats. Le lait de substitution (cher proportionnellement aux revenus moyens) est souvent trop dilué et utilisé avec de l’eau non potable. En outre, les biberons ne sont pas toujours bien lavés. Il s’en suit des maladies et un taux de mortalité infantile élevé (même s’il n’y a pas de chiffre officiel).

 

Nous avions pourtant tous en tête l’image d’une maman africaine portant son bébé contre elle et l'allaitant. Paradoxalement, au contact de la culture occidentale et croyant donner le meilleur à leur bébé, à l’image des pays « riches », le lait artificiel a pris le dessus. Les familles se sont alors retrouvées confrontées à ce problème de malnutrition. Il est urgent aujourd'hui, de les aider à maintenir en bonne santé leur bébé par ce geste si naturel qu'est l'allaitement maternel.

 

Par ailleurs, de nombreuses fausses croyances -parfois liées à la sorcellerie ou aux pratiques mystiques- circulent au sein des communautés et des familles incitant les mamans à ne pas allaiter exclusivement ou à arrêter d'allaiter très tôt. Certaines mamans en viennent à arrêter l'allaitement de peur de compromettre leur mariage voir pire, de peur de tuer leur bébé avec leur lait maternel !!!!

 

 

Objectifs et description du projet :


 

L’objectif est d’améliorer la santé des enfants en développant et soutenant l’allaitement maternel. Le projet consiste à encourager les mères à l’allaitement maternel par des conseils simples et de base pour que l’allaitement se passe bien et dure le plus longtemps possible (au moins 6 mois exclusivement puis partiellement au delà et si possible jusque 2 ans et plus selon les recommandations de l'OMS). 

 

C'est grâce à des conseillers camerounais formés par l'association avec la collaboration de pédiatres camerounaises que notre mission est menée. Ils agissent aussi bien auprès de petits dispensaires que de plus grands, afin de sensibiliser le personnel soignant mais aussi plus directement en assistant les mères qui viennent d'accoucher et en tenant des séance de "causeries" éducatives gratuites les jours de vaccination ou des rendez-vous de suivi de grossesse.

 

Toutes les familles sont ciblées, des plus démunies aux (un peu) plus à l'aise, car la malnutrition ne touche pas que les plus démunis. 

 

Ainsi nous avons prévu : 

  • Un service totalement gratuit 
  • Une action au niveau des plus petits dispensaires aussi bien que de plus grands hôpitaux, qu'ils soient publiques, privés ou catholiques, où ont lieu beaucoup de naissances et où les mamans pourront être informées sur les bienfaits de l’allaitement avant et après l’accouchement, puis à l'occasion des vaccinations. Ainsi un véritable suivi est possible. 
  • Un numéro de téléphone pour faire appel à nos conseils.  
  • Des flyers éducatifs sont remis gratuitement aux mamans qui viennent d'accoucher mais aussi à celles qui se déplacent pour leurs rendez-vous de suivi de grossesse et de vaccination. 
  • Une page facebook "ViAllaite Cameroun", lieu d'échange entre ViAllaite, les parents, les docteurs ou personnel soignant. Toute personne qui est confrontée à une question sur l'allaitement maternel à titre privé ou professionnel peut faire appel à ViAllaite. Grâce à whatsapp et facebook de nombreux cas peuvent être étudié à distance. Plus de 800 contacts. 

Nous souhaitons aussi :


En fin d’allaitement, aider les mamans à sevrer leur bébé et à diversifier leur alimentation, tout en maintenant un allaitement partiel si possible jusque 2 ans.
 Sensibiliser les mamans aux mesures d'hygiènes afin d'éviter qu'elles ne transmettent des bactéries à leur bébé et les rendent malade (ex. lavage des mains, nettoyage du matériel) 

 Réorienter les mamans vers des docteurs lorsque les problèmes posés s’avèrent être médicaux . 

  

Nos chiffres sur 1 an:


Grâce à nos 3 conseillers locaux, nous avons travaillé dans un nombre croissant d’hôpitaux, pour toucher davantage de familles :

  • Plus de 30.000  parents ont assisté à des causeries éducatives organisées par ViAllaite.
  • Plus de 6.000 mamans ont été aidées à la maternité, afin de favoriser une mise au sein précoce.
  • Plus de 6.500 questions nous ont été posées par les parents ou le personnel soignant des hôpitaux à l’occasion des causeries organisées. 

Nous avons commencé en mai 2016 avec près de 800 mamans en causeries par mois et environ 150 en maternité. Aujourd’hui, le projet s’est étendu et à ce jour nous voyons tous les mois plus de 3000 mamans en causeries et plus de 500 en maternité. Nous revoyons certaines mamans aux différentes étapes. Notre page facebook "Viallaite Cameroun" est suivie par plus de 800 contacts dans tous le Cameroun mais aussi hors du Cameroun (Congo, Burkina Faso, Côte d Ivoir, Bénin ...). Docteurs et parents, personnel soignant utilisent beaucoup notre page pour y poser leurs questions ou y chercher les informations voulues.